SPECTACLE DE FOOTBALL COLORÉ À ZWOCHAU


SV Mügeln / Ablass – FC Eilenburg II 3: 1 (1: 0). Pour le FC réserve un jeu à oublier: Dans Mügeln les invités n’ont pas eu accès au jeu. Le côté joyeux a également bénéficié des erreurs d’Eilenburger. Toni Loose a déjà apporté le SVM après neuf minutes en tête.

Lorsque la défense de l’invité semblait incertaine après le changement, Paul Erdmann était sur place et a marqué le 2: 0. De plus, Jan Greschner a paré un penalty des invités et Erdmann s’est à nouveau rencontré. Seulement dans la 73e minute a réussi Florian Prause 3: 1. L’Eilenburger est venu un peu mieux, mais pour countable ce n’était plus assez.

afficher
FC Eilenburg II: Thomas; Krause, Bernhardt, Shonia, Zehrfeld, Stocklassa, Lehmann, Schneeweiss, Barofke, Praus, Buthig.

Fresh-on Doberschütz-Mockrehna – FSV Beilrode 1: 2 (0: 1). Ironiquement, à Doberschütz, l’Ostelbier, si faible à l’extérieur, était un trio. Après une demi-heure, Steffen Zschintzsch a marqué le premier but pour FSV et René Blühm est passé à 0: 2 (60.). Le but de Florian Walther à la 72e minute a de nouveau mobilisé les hôtes, pour compenser, mais ce n’était pas suffisant pour l’équipe de fraîcheur décevante.

FA Doberschütz-Mockrehna: Olm; Weigel, Barton, Ruhnow, E. Bohme, les oiseaux, Bela, Springer, Bardt, Walther, Opfermann.

SV Süptitz – FSV Krostitz II 2: 1 (0: 0). La tête de liste a lutté contre la réserve de FSV affaiblie par remplacement. Après des occasions données au premier quart d’heure, il était rarement possible de secouer le bastion défensif de Krostitzer. Lorsque le compteur se termine villageois de bière sont même allés à la 64e minute grâce à Heiko Bohnet en tête, était une sensation dans l’air. Mais les hôtes se sont battus avec acharnement, prenant d’assaut régulièrement, prenant beaucoup de coups francs. Mais le gardien Göttert et ses ancêtres étaient au poste. Cependant, ils étaient impuissants contre la pénalité de Steffen Wiesner à la 81e minute. Maintenant, les invités ont saisi toutes les occasions de passer du temps. Le temps de blessure était également long, dans lequel Christopher Beyer marquait toujours le but gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *